ACCIDENT DU TER A BOULZICOURT… ET MAINTENANT?

IMG_2638

Pascal FOULON, Président du Collectif des Gares du Val de Loire souhaite en premier lieu à saluer le courage et le grand professionnalisme du conducteur du TER et a une pensée pour tous les voyageurs de ce train qu’ils soient blessés ou pas. Bien sûr il se pose une nouvelle fois la question de la dangerosité des passages à niveaux, mais également et inévitablement celle de l’absence de contrôleur (Chef de bord) à l’intérieur du train. Nous avons le sentiment que nous ne sommes pas passés loin d’une catastrophe…

Si certains trains circulent depuis des années sans contrôleur, nous ne le cautionnons absolument pas. Nous avons toujours et depuis des années étés contre la suppression de contrôleurs dans tous les types de trains pour des raisons évidentes de sécurité. Que deviendra l’espace « voyageurs » si aucun personnel de la SNCF n’est présent? Qu’adviendra-t-il en cas de fraudes, d’incivilités et de violences sur personne? On imagine mal le conducteur gérer ce genre de problématiques…

Alors nous formulons le Voeux que cet accident fasse bien réfléchir les dirigeants de la SNCF et comptons sur les Autorités Organisatrices de Transport en Région Centre Val de Loire (et partout en France) pour prendre conscience que la sécurité n’est un critère absolument pas négociable, surtout financièrement… A bon entendeurs!

BON POINT POUR LA REGION CENTRE VAL DE LOIRE

IMG_1558

 

Disons le franchement, le Collectif des Gares du Val de Loire n’a pas été souvent sur la même longueur d’onde avec l’Autorité Organisatrice du transport ferroviaire en Région Centre Val de Loire depuis la mise en place du cadencement. Pour autant, nous tenons à rester objectifs et à saluer la dernière initiative du Conseil Régional du Centre Val de Loire, à savoir la mise en place d’une politique tarifaire attractive et ce pour toutes les générations. Lors de notre échange en gare d’Orléans avec le Président François BONNEAU, ce dernier nous a informés avoir parié sur une augmentation des clients afin d’équilibrer cette avance de plusieurs centaines de milliers d’Euros. Bravo pour cette politique courageuse, nous formulons le voeux que les voyageurs seront au rendez-vous…  Une petite suggestion forcément naïve: remettez l’ensemble des arrêts supprimés en 2011, et vous verrez le retour de bien des clients de la SNCF :)

TOUCHEZ PAS A NOS TRAINS ! TOUCHEZ PAS A NOS GARES !

REGRESSION A GRANDE VITESSE DES PRESTATIONS SNCF

EN REGION CENTRE VAL DE LOIRE

RailsNoirs

Pascal FOULON Président du CGVL lance un cri d’alarme sur une RGV, entendez une Régression à Grande Vitesse du service public à la SNCF. Au banc des protagonistes et ce depuis plusieurs années, l’Etat, la SNCF et le Conseil Régional du Centre Val de Loire.

Fidèle à son engagement apolitique, le CGVL n’a pas souhaité intervenir sur les revendications des gilets jaunes ces derniers mois. Pour autant, certains sujets tels que les transports en communs, les services publics, le pouvoir d’achat, l’écologie… ont retenu toute notre attention. Nous sommes plus que jamais persuadés que le train est un mode de transport qui répond à bien des attentes. Nous condamnons fermement toutes violences et dégradations.

Le CGVL a pour autant participé au Grand Débat National en y apportant sa contribution sur les thèmes des services publics et de la transition écologique. Une position commune a beaucoup de citoyens qui constatent avec regret le grand écart entre les discours politiques du Président de la République, du Président de la SNCF ou encore du Président de Région Centre Val de Loire et les faits sur le terrain. Pour exemple, des dossiers comme la ligne Orléans-Châteauneuf & Orléans-Chartres qui n’avancent pas.

Force est de constater que depuis plusieurs années, la destruction du service public ferroviaire au service des territoires est en route en Région Centre Val de Loire comme un peu partout en France. Le processus est simple, exactement le même que celui qui a engendré des milliers de fermetures de bureaux de Poste dans les communes. Ici aussi, on diminue l’offre (nombre de trains, d’arrêts et/ou d’agents dans votre gare) pour vous expliquer quelques mois plus tard que vous n’êtes pas « rentables ». Alors ce n’est plus le bureau de Poste mais la gare que l’on ferme… Rappelons ici qu’un grand nombre de Maires de la ligne Orléans-Tours y compris le Président d’Orléans Métropole ont apporté par écrit leur soutien au Collectif des Gares du Val de Loire pour la défense du service public ferroviaire et s’opposent à toutes actions prises au détriment des usagers de la ligne.

A l’heure où les autorités en charge du transport ferroviaire en Région Centre Val de Loire semblent donc une nouvelle fois tentées de diminuer l’Offre, et à contrario d’avoir augmenté le prix des prestations et les contraintes pour les voyageurs, nous disons STOP!

Pour mémoire et pour mieux comprendre, ci-dessous, un descriptif de ce qui se fait en Région Centre Val de Loire…

L’ETAT ET LA REGION ont supprimé grand nombre de trains et d’arrêts en gares, au nom d’une meilleure ponctualité à savoir le cadencement. C’était en 2011, on nous avait promis des trains à la minute…Dans les faits : UNE DIMINUTION DE L’OFFRE ET UNE QUALITE PROMISE QUI N’EST PAS AU RENDEZ-VOUS

LA REGION supprime des trains durant les vacances scolaires, comme si la France entière s’arrêtait de travailler sur ces périodes… Fait circuler des trains de + de 40 ans de façon quotidienne… Se fait toujours silencieuse lorsque les usagers des lignes de la région sont pris en otages par les mouvements sociaux… Dans les faits : N’ASSURE PAS SON ROLE D’AUTORITE ORGANISATRICE DU TRANSPORT

SUPRESSION DES COMITES DE LIGNES décidée par le Conseil Régional du Centre Val de Loire de façon unilatérale et non négociable depuis cinq années pour ne plus avoir aucun dialogue avec les usagers, les associations, les syndicats et tout simplement avec tous les acteurs du transport ferroviaire. Dans les faits : REFUS DE DIALOGUE AVEC L’ENSEMBLE DES ACTEURS DU TRANSPORT FERROVIAIRE

DES CONTRAINTES ET DES FRAIS SUPPLEMENTAIRES POUR LES VOYAGEURS à travers différents dispositifs de réservation : le Titre de transport est désormais daté, si vous changez la date de votre voyage il vous en coûtera plus cher. Mieux ! Même si votre gare ne possède pas de distributeur de billets, depuis le 20 Mars dernier, vous devrez payer systématiquement un supplément de 10 €uros pour votre billet acheté à bord. Enfin, et en totale inéquation avec toute cette régression de prestations : AVOIR TOUJOURS MOINS MAIS PAYER TOUJOURS PLUS + 4% EN 2018

 

PLUS PRES DE VOUS ET DE L’ACTUALITE AVEC FACEBOOK

LogTrainFB

Toujours être au + près de vous et de l’actualité ferroviaire, l’Equipe du Collectif des Gares du Val de Loire a le plaisir de vous annoncer la naissance d’une page Facebook que vous pourrez retrouver à tous moments (il n’y a pas besoin d’avoir obligatoirement un compte). Nous comptons bien sûr sur vous pour faire vivre cet espace d’échanges avec toujours comme consigne le RESPECT de TOUS.

Pour ceux qui disposent d’un compte FB, vous pouvez également vous rendre sur notre compte. A très vite !!!

AVENTURIERS DU RAIL EN COLERE ET EN GREVE

BilletUSAGERenGREVE

Aventuriers du rail forcément depuis de longue date pour les 4,5 Millions de voyageurs au quotidien, en colère assurément lorsque l’on découvre le magnifique calendrier des trois prochains mois proposé par les syndicats des cheminots… 36 jours de grève auxquels s’appliquera la double peine (72 jours) lorsque l’on sait que la dite grève débute la veille au soir et s’achève au lendemain matin du jour déposé… Comment donc ne pas être EN COLERE tant cela va supposer bien DES GALERES et nous coûter… Si nous pouvons comprendre que tout à chacun défende ses acquis, nous regrettons vivement qu’une fois de plus, ce soit les clients de la SNCF qui soient pris en OTAGES, et qui en payent le prix fort, tout particulièrement ceux qui payent un abonnement.

C’est pourquoi, le bureau du Collectif des Gares du Val de Loire a pris à l’unanimité ces derniers jours, les décisions d’une part d’inviter les voyageurs à se mettre eux aussi en grève de la présentation du titre de Transport (vous devez néanmoins être à jour de votre paiement) en présentant ce billet que vous pouvez télécharger et qui sera distribué dans différents trains et différentes gares de la Région, et d’autre part de demander dès à présent à l’Autorité compétente à savoir le Conseil Régional une remise de 50% sur les différents abonnements à valoir dès le mois prochain.

Et vous qu’en pensez-vous? Laissez-nous un commentaire par mail contact@collectifgaresvaldeloire.fr

RAPPORT SPINETTA: QUEL AVENIR POUR LE TRANSPORT FERROVIAIRE DE PROXIMITE?

AiguillagesSNCFSi le fameux rapport SPINETTA remis au 1er Ministre Edouard PHILIPPE le 15 Février dernier propose dans un premier temps d’établir un état des lieux des « petites lignes » de région, on peut regretter qu’à ce jour, seule une analyse financière sur ce sujet a été présentée. Aux oubliettes et c’est tellement plus facile, les objectifs de service public tout comme les aménagements du territoire… L’Etat va-t-il une fois de plus faire porter aux collectivités territoriales (ici les régions) les missions de service public qui lui incombe? Cela ne serait-il pas un comble au moment ce dernier réduit précisément ses dotations au Conseil Régional? De même, que penser en terme de Développement Durable si ces petites lignes qui concernent pourtant des milliers d’utilisateurs doivent rajouter autant de voitures et du bus sur un réseau souvent saturé aux heures de pointe? Dans ces perspectives assez sombres, saluons le courage de la Député Caroline JANVIER (LREM) s’adressant à son Ministre lors des questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale « la volonté de supprimer les lignes de catégories 7 à 9 dans les petites villes n’est pas acceptable » et ce au nom du principe de l’égalité de l’accès à la mobilité. Le Collectif des Gares du Val de Loire sera très vigilant sur l’ensemble de ces points durant les prochains mois…